Blog ot-loiresillon.fr
Maison et Jardin

Réfection de toiture : les étapes à connaitre

Avec le temps et l’usure, la toiture se détériore, son esthétique se dégrade et peut ne plus être apte à remplir ses fonctions protectrices. Une toiture ancienne ou mal entretenue peut présenter des fuites d’eau, des infiltrations dues à des défauts d’isolation et d’étanchéifiassions. Et quand les dégâts sont assez importants, des petites réparations ou rénovations peuvent ne plus suffire, et une réfection totale s’impose. Voyons dans cet article, quelques informations sur la tenue d’une réfection de toiture, notamment sur les étapes essentielles que vous devez connaître pour réussir les travaux.

Les contrôles et les diagnostics à effectuer

Il est important de faire des contrôles et des diagnostics de la toiture lorsque vous entreprenez des travaux de réfection. Ces étapes préliminaires prennent en considération des aspects techniques afin d’évaluer si le toit répond aux normes actuelles exigées par la règlementation technique ou si des remises à niveaux sont nécessaires. Ce sont par exemple des évaluations sur les évacuations d’eau, l’état de la couverture et des supports, la présence d’amiante, d’insectes xylophages ou encore les infiltrations et la déperdition thermique.

Faire appel à un couvreur expérimenté est conseillé pour faire un contrôle et un diagnostic complet. C’est un gage de sécurité pour permettre d’identifier le type de travaux nécessaire ainsi que les techniques adéquats pour faire une réfection efficace et sécurisé.

Les démarches administratives

Certaines autorisations peuvent être requises suivant le type de travaux à effectuer. Il est  recommandé de se renseigner auprès de la mairie pour s’assurer de la conformité des travaux par rapport au PLU (Plan Local d’Urbanisme). Dans le cas où vous voulez garder l’aspect actuel de la toiture, assurez-vous quand même si le type de revêtement est toujours autorisé par le PLU en vigueur. Et si vous projetez de changer de matériaux de couverture, de couleur, ou que vous voulez ajouter des éléments tels que des ouvertures qui modifieront l’aspect de votre toit, une déclaration de travaux est obligatoire.

Cependant, si vous voulez faire une extension, une surélévation, une modification de la pente du toit, une déclaration de travaux ou même un permis de construire peut être obligatoire. En outre, si vous vous situez dans une zone de protection du patrimoine, d’autres démarches administratives  sont à prévoir intégrant des mesures de préservation de l’aspect originel de la maison.

Les travaux de réfection

Certes, vous ne pourrez pas risquer de  monter sur le toit pour évaluer la conduite des travaux, mais vous pourriez quand même situer l’avancée de la réfection. Ayez en tête qu’une sécurisation de la zone de travail doit être faite en premier lieu.

Les travaux commencent par la dépose de la couverture, un déclouage et la préparation du platelage. Il faut prévoir une bâche d’étanchéité en cas d’intempéries pour protéger la charpente qui sera mise à nue. Vient ensuite la pose des éléments d’étanchéité et d’isolation, l’installation d’un écran de sous toiture qui permet de limiter les infiltrations et de réduire la consommation d’énergie. L’étape suivante est la pose de la nouvelle couverture, en passant par la fixation du support et des éléments de couverture tels que les contre-lattes et les liteaux, les bandes de rives et les abergements. Le  couvreur procède en fin à la confection et l’installation des éléments de zinguerie comme les gouttières et les descentes de rives.

Related posts

Noel approche, comment décorer votre maison ?

jean

Comment choisir une entreprise de renovation sur paris ?

arnaud

Toutes les raisons de solliciter un plombier professionnel

Tamby

Peut-on traiter l’humidité ascensionnelle soi-même ?

jean

Comment trouver l’emplacement idéal pour son poêle à bois ?

jean

Le traitement des nuisibles

Journal