Blog ot-loiresillon.fr
Environnement

Que faut-il retenir sur la taille du pommier?

Que faut-il retenir sur la taille du pommier?
Rate this post

De nos jours, on retrouve de plus en plus les pommiers dans les jardins particuliers. Cet arbre fruitier est très apprécié des Français. D’ailleurs, il peut faire toute la différence dans un espace vert. Mais afin qu’il joue pleinement son rôle décoratif, il importe de l’entretenir régulièrement. Nous allons justement voir comment en prendre soin et comme le tailler.

Taille du pommier : quelle technique mettre en œuvre ?

Comme tous autres arbres fruitiers, le pommier est sujet à la taille dès son plus jeune âge. Il s’agit en l’occurrence de la « taille de formation ». La plantation de cet arbre est de préférence réalisée en automne. Quant à sa taille, elle est opérée avant la période de gel. La taille de formation permet de façonner la forme qu’aura le végétal quand il sera adulte. Ce procédé vise a priori à éliminer les branches entrecroisées ainsi que celles qui pointent vers le sol.

Une fois que le pommier atteint sa maturité, il est soumis à une taille d’entretien. Cette dernière est exécutée tous les ans. Elle améliore la qualité et la quantité des fruits produits. Quant à sa mise en œuvre, l’idéal serait d’agir hors période de gel. Elle est de préférence effectuée en automne ou à la fin de l’hiver, avant que la végétation reprenne.

Dans tous les cas, il est plus judicieux de confier la taille de cet arbre fruitier aux soins d’un élagueur expérimenté à l’exemple de cet artisan https://www.elagueur-paysagiste-29.fr/ . Il pourra déterminer avec exactitude la période propice à cette pratique. Il saura également adapter le type de traitement à appliquer en fonction des besoins de la plante.

Comment entretenir correctement son pommier ?

Comme vous pouvez le constater, c’est un arbre fruitier qui nécessite une taille régulière. Cette opération consiste à supprimer les  branches mortes, endommagées ou malades. Celles qui se croisent et celles qui poussent vers l’intérieur de l’arbre seront également coupées. En plus de surcharger le houppier, ces branches ne permettent pas le développement des bourgeons à fleurs. En outre, leur suppression permettra de mieux aérer la couronne et évite le gaspillage de nutriments.

Par ailleurs, des traitements spécifiques seront apportés afin de protéger le pommier contre les éventuelles maladies qui peuvent l’affecter. Il y a par exemple la tavelure et la pourriture des pommes. La première pathologie touche principalement les fruits. Il est possible de s’en prémunir grâce à un traitement à base de purins d’orties ou l’application d’une bouille bordelaise. Ces mêmes traitements sont utilisés pour prévenir la pourriture de la pomme ou pour traiter la moniliose.

Enfin, le pommier peut être attaqué par des parasites tels que les cochenilles ou les pucerons. L’application d’un purin d’ortie permet d’éviter l’invasion des cochenilles. Quant aux seconds, on peut facilement les éliminer avec de l’eau savonneuse, du purin de rhubarbe, du purin de fougère ou tout simplement en cultivant des plantes répulsives comme l’œillet d’Inde ou la lavande.

Toutefois, pour savoir quel type de traitement votre pommier a besoin, nous vous encourageons à solliciter les conseils d’un spécialiste en arboriculture tel que l’élagueur.

Pour conclure, retenez qu’on taille idéalement les pommiers en automne ou au début de la saison hivernale. Cette opération joue, d’une part un rôle esthétique puisqu’elle procure à l’arbre une meilleure structure. D’autre part, elle est pratique en ce sens où elle améliore le rendement en fruits. Cependant, l’entretien de ces arbres fruitiers ne se réduit pas à la coupe des branches superflues. Comme ces plantes sont particulièrement vulnérables aux maladies, elles devront être soumises à des traitements spécifiques pour empêcher l’invasion des parasites à l’instar de la cochenille ou des pucerons. À chacune de ces pathologies correspond un traitement bien précis. Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel en travaux d’élagage. En plus de tailler vos arbres, il leur apportera les soins dont ils ont besoin.

Related posts

Élaguer un arbre âgé : aperçu des principales règles à respecter

Tamby

Comment entreprendre les travaux d’élagage d’arbre?

Tamby

Plutôt que le papier cadeau, optez pour le furoshiki !

Franck

Pourquoi procéder à l’élagage?

Tamby

7 tapis de yoga bio

jean

Les brosses à dents en bambou sont-elles une bonne option ?

Ines