Blog ot-loiresillon.fr
Investir en Bretagne
Immobilier

Investir en Bretagne pour payer moins d’impôts

Investir en Bretagne pour payer moins d’impôts
Rate this post

Investir en Bretagne pour payer moins d’impôts

Voici 3 moyens efficaces qui permettent d’optimiser sa fiscalité et de payer moins d’impôts en Bretagne en investissant dans l’immobilier.

La fiscalité n’est pas un domaine très parlant pour certains et très fun pour d’autres, mais lorsqu’on vit dans l’un des pays où son importance est l’un des plus élevé d’Europe, il semble plus que nécessaire de connaître 2 ou 3 trucs pour optimiser au mieux sa fiscalité.

En ayant une meilleure maîtrise des règles fiscales cela permet par conséquent de payer. Il est alors judicieux de s’informer un minimum sur les manières d’optimiser sa fiscalité si vous désirez acheter un appartement à Brest, surtout et qu’en France la “Flat Tax” s’élève à hauteur de 30% sur les placements financiers.

La force des programmes d’immobilier de défiscalisation.

Ils permettent d’alléger le poids de la fiscalité :

Voici comment cela fonctionne pour être clair et précis un investissement immobilier en loi Pinel :

Admettons que vous vous achetez un bien (neuf) pour vos projets. Vous pouvez ensuite déduire directement une partie du prix du logement chaque année de vos impôts.

Si vous louez votre bien immobilier six ans vous bénéficiez d’une réduction sur l’imposition de 12%. Dans la situation où vous louez votre appartement neuf an vous pouvez prétendre déduire 18% sur votre imposition ; ce qui sois dit en passant est énorme !!

Et enfin si vous louez douze ans cela s’élève à 21 %, je vous laisse imaginer les économies que vous allez réaliser.

Petit mais attention l’avantage fiscale se calcule sur un plafond maximum de 300.000 €.

Ce qui correspond donc à une déduction de 36.000, 54.000 ou 63.000 € selon les cas.

Pour en profiter, vous devez respecter les plafonds de loyers et de ressources du locataire qui occupe le bien.

L’investissement dans un bien ancien en location nue et faire du déficit foncier :

Investir dans des appartements anciens dans lesquels il y a des travaux gros œuvre peut en décourager plus d’un mais cela reste une bonne stratégie pour payer moins d’impôts.

Le déficit foncier consiste à retrancher ces travaux de vos revenus locatifs via le formulaire lors de la déclaration fiscale sur les revenus foncier.

Pour illustrer mes propos admettons que vous réalisez 40 000 euros de travaux, vous pourrez diminuer votre base imposable de 10700 euros dans les années qui suivent

Le seuil maximum annuel retranchable du déficit foncier est de 10 700 euros, et celui-ci est reportables sur les années suivantes.

Une stratégie inverse à la loi Pinel :

Et oui acheter des biens complètement délabrés pour pas cher et les revaloriser en y ajoutant votre touche personnelle.

Vous allez me dire que c’est un peu l’inverse de la loi Pinel. Oui tout à fait, nous allons payer un bien pas trop cher, un bien dont personne ne veut et le rénover avec des travaux fiscalement optimisés.

En effet, les travaux permettront de justifier une augmentation du loyer, ce qui va se traduire par une augmentation de rentabilité locative.

Un bien rénové se loue en moyenne 20 % plus cher en moyenne qu’un bien en mauvais état, avec peu d’entretien.

A savoir qu’il est possible d’avoir recours à un prêt bancaire pour la réalisation de travaux immobilier. Vous n’avez pas nécessairement besoin de sortir de l’argent que vous aurez durement gagné pour bénéficier de ces avantages fiscaux (et les intérêts du crédit peuvent être déductibles).

Investir en location meublée et utiliser les amortissements :

Investir en meublé permet de recourir à un autre mécanisme très intéressant les amortissements.

Les amortissements sont un mécanisme qui permettent de créer du déficit foncier en investissant dans un bien meublé, sans nécessairement avoir recours à des travaux, et vous permettent même dans de nombreux cas de réduire votre base d’imposition de vos revenus locatif à zéro.

La location meublée fonctionne selon le modèle du régime fiscal des bénéfices commerciaux et industriels (qui diffère donc de celui de celui des revenus fonciers que nous avons évoqué précédemment), je vous conseille donc de solliciter le cas échéant un comptable pour décaisser chaque année une partie de la valeur du bien que vous ayez acheté de vos revenus locatifs.

Related posts

Pourquoi la maison conteneur est-elle si attractive ?

Franck

Comment bien vendre son appartement ?

Franck

Quelle est l’utilité d’un notaire pour acheter votre bien immobilier en Bretagne ?

Journal

Les avantages des maisons clé en main

Nathalie

Laissez la gestion locative de vos immeubles à des professionnels

Journal

Investir dans l’immobilier en Andorre

sophie