Blog ot-loiresillon.fr
  • Home
  • technologie
  • Tout savoir sur les systèmes d’informations géographiques
technologie

Tout savoir sur les systèmes d’informations géographiques

Tout savoir sur les systèmes d’informations géographiques
Rate this post

Les SIG (ou systèmes d’information géographiques) font partie des principaux outils utilisés en cartographie. Ils ont été rapidement adoptés par des professionnels qui maîtrisent parfaitement leurs métiers. Parmi eux, figurent notamment les agents forestiers. En tout cas, il convient de bien comprendre toutes les fonctionnalités des SIG avant de s’en servir.

Les systèmes d’informations géographiques : l’essentiel à savoir

L’utilisation des systèmes d’informations géographiques constitue une solution efficiente pour créer des cartes statistiques et thématiques. Ils sont appréciés pour leurs grandes précisions. Les SIG s’utilisent généralement pour faciliter la gestion et le traitement d’informations localisées. Ils font partie des outils préférés des agents forestiers et des producteurs de contenus cartographiques. Les SIG permettent la représentation de données spatiales relatives à des indications géographiques. Il peut s’agir de l’emplacement des cours d’eau, des récifs et autres caractéristiques géographiques particulières. Les informations spatiales récoltées et traitées servent à la confection ou à la modification des cartes topographiques et thématiques. Elles doivent être immédiatement utilisables, justes et compatibles avec différents systèmes de gestion de base de données.

Les SIG permettent une mise en relation de diverses données géographiques. Très concrètement, elles sont relatives à un ensemble de points spatialement référencés à la surface de la Terre. Les traitements de données géoréférencées sont assurés par des ordinateurs interconnectés à l’aide de logiciels SIG. Ils reprennent certaines fonctionnalités des systèmes de gestion de base de données (SGBD). Ils permettent ainsi la réalisation des opérations de saisie, de stockage, de consultation, d’analyse et d’affichage des informations spatiales. Elles sont présentées sous une forme graphique de données géoréférencées facilitant la visualisation des indications géographiques. Elles sont généralement stockées en ligne pour réduire de manière conséquente la perte de données précieuses.

Mieux comprendre les fonctionnalités des SIG

D’un point de vue concret, les fonctionnalités des SIG sont multiples. Elles diffèrent d’un concepteur à l’autre. Il est tout à fait possible de trouver des solutions de géoréférencement de réseaux adaptées à ses besoins. L’idéal serait de contacter un prestataire proposant différents outils de représentation géographique. Ils doivent permettre le stockage, l’intégration, la mise à jour et la traçabilité de l’ensemble des données spatiales prélevées. Les SIG les plus évolués possèdent d’autres fonctionnalités plus poussées. Il y a notamment l’automatisation des traitements (numériques et graphiques) des données. Elle permet de faciliter considérablement la modélisation, la transformation et la visualisation des données. Bien entendu, les fonctionnalités d’un SIG diffèrent partiellement de celles d’un SGBD.

Les fonctionnalités d’un SIG et d’un SGBD sont différentes, certes, mais elles sont complémentaires. Elles permettent de garantir la véracité de toutes les données récoltées et traitées. Les cartes créées à l’aide des informations géoréférencées sont toujours visuellement et techniquement pertinentes. L’utilisation d’un logiciel cartographie s’impose, bien sûr. Il permet d’étendre les usages des SIG. Il sera ainsi possible d’automatiser la correction et la mise à jour des données existantes par rapport aux informations collectées. Et tout cela en temps réel. Idéalement, le logiciel utilisé doit permettre l’importation et l’exportation des données traitées. L’accès aux informations existantes devra également être facilité en Open Data. Il s’agit d’une fonctionnalité très utile pour les responsables de la gestion des travaux et du géoréférencement des nouveaux réseaux.

Related posts

Pourquoi préféré un baladeur audiophile ?

jean

Comment faire un site Web – Guide du débutant étape par étape

jean

Je vous dis tout sur la marque Phillips picopix

jean

Apple iPhone 8 Plus : Le meilleur accord

jean

Comment afficher de petits sujets sur un grand écran ?

jean

Un cueilleur à tournesol de la marque Fantini

Journal