Blog ot-loiresillon.fr
secrétaire indépendante
Emploi et Enseignement

Tout savoir sur le rôle d’une secrétaire indépendante

Tout savoir sur le rôle d’une secrétaire indépendante
Rate this post

Depuis un certain nombre d’années, nous assistons de plus en plus à une externalisation des fonctions de l’entreprise. Les fonctions les plus détachées sont la comptabilité et le juridique. Cependant le secrétariat aussi n’échappe pas à cette réalité. Aujourd’hui, il est bel est bien possible de recourir au service d’un secrétaire indépendant pour la gestion des affaires administratives. A l’instar de l’expert-comptable qui gère en toute liberté la comptabilité de ses clients, le secrétaire indépendant est aussi un professionnel externe et non salarié qui s’occupe des affaires administratives de ses clients. Pour en savoir plus sur le rôle d’un secrétaire indépendant, consultez cet article.

En quoi consiste le métier de secrétaire indépendant ?

Le secrétaire indépendant est un micro-entrepreneur qui assiste en toute liberté ses clients en ce qui concerne la gestion administrative. C’est un professionnel qui offre les mêmes services administratifs qu’un secrétaire sous subordination dans une entreprise. La clientèle du secrétaire indépendant est généralement constituée des toutes petites entreprises (TPE) qui pour des raisons de flexibilité préfèrent ne pas recruter directement un secrétaire.

Le secrétaire indépendant est donc une alternative avantageuse pour les entreprises. Ses missions se résument à la gestion du courrier, au classement des dossiers, à la rédaction de correspondance, et aux tâches administratives courantes telles que l’opération d’achat, l’établissement des factures, et l’encaissement des créances de même que la GRH. Vous pouvez devenir secrétaire indépendante avec aadprox.com.

Comment devenir secrétaire indépendant ?

Pour exercer le métier de secrétaire indépendant, il faut naturellement avoir des compétences en la matière avant de se lancer. Il vous faudra aussi un peu de courage et d’abnégation vu que le marché est parfois complexe. C’est la raison pour laquelle d’ailleurs, vous devez procéder à une étude de marché pour effectuer un ciblage. A ce niveau vous ciblez directement le type de client principal avec qui coopérer.

Cela vous permettra d’établir un business plan cohérent mettant en évidence le choix de financement. Après cela vous devez choisir une forme juridique comme toutes les entreprises de commerce en création. Il est généralement conseillé d’opter pour le statut de micro-entrepreneur. Les tarifs pratiqués par le professionnel varient entre 15 et 30 euros.

Related posts

Développement des compétences : pourquoi et comment ?

Journal

Optez pour une formation pour devenir facteur

Journal

E-learning vs apprentissage classique : quelles différences ?

Journal

Formation suisse d’aide comptable à distance

administrateur

Formation relation client call center: les meilleures pratiques

Oscar

Comment bien choisir sa prépa science Po ?

Journal