Blog ot-loiresillon.fr
  • Home
  • Auto Moto
  • Le marché automobile français face à la récession
Auto Moto

Le marché automobile français face à la récession

Le marché automobile français face à la récession
Rate this post

L’évolution du marché automobile français se trouve au cœur de l’actualité du mois. Depuis le début de l’année 2020 jusqu’à la fin du mois d’avril, les concessionnaires automobiles installés en France ont enregistré une chute de plus de 48% du nombre de ventes de véhicules neufs. En cause : le confinement face à la pandémie du coronavirus. Les concessionnaires prévoient une augmentation plus soutenue des ventes de véhicules neuves et d’occasion pour le mois de juin, notamment grâce aux nouvelles dispositions annoncées par le Président de la République en vue de relancer le secteur automobile.

Les constructeurs automobiles fortement frappés la crise économique

L’automobile fait partie des filières les plus affectées par la récession résultant de la crise sanitaire mondiale due à la pandémie du Covid-19. Un communiqué de presse publié le 4 mai 2020, par le CCFA (Comité des Constructeurs Automobiles Français) fait état d’une chute phénoménale de 88,8% des ventes de voitures neuves au mois d’avril 2020.

Parmis l’actualité auto Renault a notamment connu une période désastreuse avec un recul des ventes de voitures neuves de l’ordre de 49.92%. Depuis la fin du mois de mai, le site de Choisy-le-Roi est à l’arrêt. Les dirigeants du constructeur automobile français ont aussi projeté de fermer d’autres usines dans l’Hexagone et notamment de fusionner les usines de Douai et de Maubeuge. Pour éviter cette situation qui mettrait plusieurs milliers de personnes au chômage, l’Etat a promis d’accorder un prêt de 5 milliards d’Euros au constructeur automobile français, en échange du maintien de l’activité actuelle des salariés travaillant au sein des usines de Douai et de Maubeuge.

Une importante relance des ventes de voitures neuves prévue pour le mois de juin

L’annonce du déconfinement a redonné une lueur d’espoir aux constructeurs et aux concessionnaires. Ces derniers se sont empressés de mettre en place diverses offres promotionnelles pour attirer les consommateurs et rebooster les ventes. Par ailleurs, pendant sa prise de parole à la date du 26 mai, dans l’usine Valéo, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la mise en œuvre d’un plan de relance en faveur de la filière automobile. Parmi les mesures citées, la hausse du montant des aides à l’achat de véhicules moins polluants et l’augmentation de la prime à la casse devront contribuer à une importante reprise des ventes de voiture neuves électriques et hybrides rechargeables.

Concrètement, les particuliers bénéficient de 7000 € de réduction pour l’achat d’une voiture électrique neuve contre 6000 € auparavant. Un rabais de 2000€ s’applique pour l’acquisition d’une voiture hybride rechargeable.

Depuis le 1er juin 2020, la prime à la conversion pour la mise au rebut d’une petite voiture ou d’un utilitaire léger essence immatriculé avant 2006 ou diesel mis en circulation avant 2001, a été fixée à :

  • 5000 € pour les particuliers qui achètent une voiture électrique neuve ou une voiture hybride rechargeable présentant une autonomie d’au moins 50 km,
  • 3000 € pour ceux qui achètent une voiture hybride rechargeable dont l’autonomie est inférieure ou égale à 50 km, une voiture essence thermique Crit’Air 1, une voiture diesel thermique Crit’air 2 mis en circulation après le 1er septembre 2019.

Les conditions d’éligibilité ont été assouplies. Le plafond du revenu fiscal de référence est étendu à 18 000 € par part (contre 13 500 € dans le système normal).

Les particuliers dont le RFR dépasse la limite fixée gagnent :

  • 2 500€ pour l’achat d’un véhicule électrique ou une voiture hybride rechargeable avec une autonomie de plus de 50 km,
  • 1 500 € pour l’acquisition d’une voiture hybride rechargeable ayant une autonomie inférieure à 50 km.

Attention ! Les nouvelles dispositions d’octroi de prime à la conversion sont valables pour les 200 000 premiers particuliers qui mettent leur véhicule à la casse et qui achètent une voiture moins polluante. Au-delà de ce nombre, les mesures normales s’appliquent de nouveau.

 

Related posts

SERVICE DE REMORQUAGE MOTO SCOOTER SUR PARIS

jean

Vous louez une voiture en Tunisie ?

jean

Débridage de VAE : quelle solution adopter ?

sophie

Location de minibus dans le 78

Franck

Récupérer sa voiture à la fourrière de Paris Charléty, les démarches

Tamby

Tout savoir sur le covoiturage domicile-travail

Journal