Blog ot-loiresillon.fr
Auto Moto

Débridage de VAE : quelle solution adopter ?

Débridage de VAE : quelle solution adopter ?
Rate this post

Ça y est, c’est décidé, vous allez débrider votre vélo électrique. En effet, c’est bien plus pratique lorsqu’on a besoin de passer à la vitesse supérieure, que ce soit pour effectuer un trajet plus rapidement, fournir moins d’effort sur les terrains en pente ou tout simplement pour mieux profiter de son engin… Plusieurs choix s’offrent à vous pour un débridage réussi.

Bricoler ou acheter un kit ?

Sachant que le bridage est en partie assuré par le positionnement du capteur de vitesse, il est possible de débrider soi-même son VAE en déplaçant cet élément. Si vous souhaitez le faire pour de bon, il est aussi possible de déconnecter le câble du capteur. Toutefois, effectuer soi-même ces manipulations s’avère plutôt délicat. De plus, il s’agit d’opérations qui ne sont pas réalisables sur tous les modèles. Si vous voulez un résultat sûr, mieux vaut opter pour un kit de débridage.

Il existe des kits spécifiques selon le type de moteur du vélo. Parmi les plus connus, le kit SpeedBox compatible avec la plupart des moteurs. Ce dispositif permet d’aller jusqu’à 50km/h ou plus.

Installation externe ou interne ?

Le kit de débridage peut être fixé sur le carter ou le capteur. Cette solution permet d’optimiser la vitesse immédiatement pour la plupart des modèles, sans avoir à démonter quoi que ce soit. L’écran affiche la moitié de la vitesse réelle.

L’autre solution nécessite le démontage du carter, afin d’intégrer le kit à l’intérieur du système d’assistance du vélo. Le kit SpeedBox pour moteur Bosch fait partie de ces dispositifs à installer en interne.

Quel que soit le mode d’installation, un kit de débridage offre l’avantage d’être réversible. Il est possible de désactiver le débridage à chaque fois que vous le désirez, parfois en appuyant sur un simple interrupteur. Ainsi, si vous avez l’intention de rouler sur une voie publique, il suffit de stopper le mécanisme.

Mesures d’accompagnement

Débrider son vélo signifie rouler plus vite. Pour optimiser votre engin, pensez également à changer certains éléments. Un plus grand plateau (avec la chaîne adaptée) sera à la fois plus confortable et moins sensible à l’usure. Il est également recommandé de mettre en place une fourche plus résistante, car elle sera plus sollicitée une fois le vélo débridé. Enfin, pensez à augmenter la pression des pneus.

Nous savons qu’un vélo débridé ne devrait pas rouler sur les voies publiques, car il perd son homologation. Il est donc conseillé de désactiver le débridage lorsque vous circulez sur les routes pour éviter les amendes.

Related posts

Passer le code de la route en ligne

Ines

Vous louez une voiture en Tunisie ?

jean

Location de minibus dans le 78

Franck

Récupérer sa voiture à la fourrière de Paris Charléty, les démarches

Tamby

Les frais d’usage d’une Peugeot 205 GTI

sophie

Remplacer ou réparer votre pare brise, quand et comment ?

jean