Blog ot-loiresillon.fr
Societes et Institutions

Création d’une résidence sénior : comment faire ?

Ces derniers temps, les seniors privilégient de plus en plus les résidences de services pour y passer leur retraite. Le pouvoir d’achat en hausse ainsi que l’allongement de l’espérance de vie ont contribué à ce phénomène. Les lois Censi-Bouvard ou Pinel adoptées en 2009 stipulent que les contribuables souhaitant se lancer dans la création de logements privatifs pour personnes âgées peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts. Elles ont ainsi relancé les projets d’investissement dans ce domaine.

Les différentes étapes pour la création d’une résidence sénior

Une résidence services senior Vanves a plus de chance de convaincre les seniors si elle se trouve dans un centre-ville. Il faut donc choisir un emplacement à forte demande afin d’attirer le plus de personnes possible à acheter ou louer les appartements.

Il est aussi important à ce que le local se trouve près des commodités et des transports. Ainsi, les seniors garderont une certaine indépendance et seront autonomes.

Pour louer appartement résidence senior Clamart, il faut s’adresser à un gestionnaire. Celui-ci est alors le partenaire du promoteur de votre logement. Quoi que, il vaut mieux choisir un gestionnaire qualifié et expérimenté puisqu’il sera tenu de respecter les baux commerciaux.

Après cette étape vient la commercialisation, qui demeure cruciale pour la réussite de votre projet. Le promoteur décide généralement à acheter et commencer les travaux de construction dès que 50 % des appartements sont réservés. Dans cette optique, il faut adopter une politique de communication sans faille afin de mettre en confiance les acheteurs.

Lorsque l’établissement sera livré, le promoteur confie la résidence senior entre les mains de votre gestionnaire. Celui-ci sera chargé de l’exploitation de votre bien et tout contrat de vente ou de location sera signé avec ce dernier.

Quelles sont les autorisations nécessaires ?

Un permis de construire est requis avant même que les travaux n’aient commencé. Les dossiers sont ainsi constitués du formulaire CERFA 13409* 05 et d’une justification servant à vérifier que la construction reste conforme aux différentes règles de sécurité et d’accessibilité. Suivant les circonstances, la liste des documents à fournir peut varier.

Dès que le projet est approuvé et que de l’administration étatique donne son autorisation, il ne reste plus qu’à effectuer une demande d’autorisation d’ouverture un mois à l’avance en incluant les dossiers suivants :

  • RVRAT ou Rapport de vérification réglementaire après travaux ;
  • Attestation d’accessibilité ;
  • Attestation du bureau de contrôle. Il intervient afin de confirmer que la mission « solidité » a été exécutée correctement ;
  • Attestation du maître d’ouvrage qui certifie que les différentes réalisations de vérification et de contrôle techniques ont été faites.

Une fois tous ces documents fournis, la commission de sécurité pourra finalement délivrer l’autorisation.

Related posts

Le rôle de la Sécurité et Protection Sociale lors d’un accident du travail

Nathalie

Une entreprise de pompes funèbres est à nos côtés

Journal

Un service de renseignements pour le service client

Journal

Les caisses de pension suisses

administrateur

Comment choisir son agence de communication ?

sophie

La décoration en coworking

jean