Blog ot-loiresillon.fr
Conseil restaurant
Gastronomie

Conseil restaurant : comment choisir vos équipements

Conseil restaurant : comment choisir vos équipements
5 (100%) 1 vote

Lorsque l’on ouvre un restaurant, la liste des équipements à prévoir peut être longue et relativement différente d’un établissement à l’autre.

Le vrai challenge lorsque l’on installe un restaurant, un snack, un bar, ou même, un foodtruck, c’est de choisir des équipements performants, robustes et durables, sans pour autant se ruiner dans le processus.

Un espace correctement équipé est une nécessité qui permettra au business de fonctionner de façon optimale, et de réaliser une cuisine professionnelle digne de ce nom. Toutefois, choisir le bon matériel et les bons accessoires n’est pas évident, et c’est justement sur cette problématique que se penche cet article.

Comment choisir ses équipements de restauration ? On vous dit tout dans la suite de ce guide spécial.

Choisir ses équipements de cuisine grâce à une méthodologie rigoureuse

La première étape, lorsque l’on prévoit de réaliser un projet de restaurant, est de commencer par bien définir ses besoins. Cela permettra d’obtenir une première liste qui sera de toute façon amenée à évoluer dans un second temps.

Équiper un restaurant en machines, appareils, ustensiles et équipements divers, représente un investissement conséquent dans tous les projets, et constitue systématiquement l’un des plus gros postes de dépense. De la rigueur est donc nécessaire pour réussir à tout acheter sans dépasser le budget initial.

Pour être plus performant dans cette tâche, une astuce simple consiste à réaliser un tableau Excel qui permet d’avoir une vision globale plus claire, et de mieux organiser ses idées. L’idée est de créer plusieurs catégories d’articles et de compléter les cases en fonction de ses besoins. Les catégories principales sont les suivantes :

  • Matériel de préparation (Exemple : casseroles, marmites, poêle, couteaux, ustensiles, planches à découper, robots divers, etc.)
  • Appareils de réfrigération (Exemple : réfrigérateur, congélateur, table froide, etc.)
  • Appareils de cuisson (Exemple : cuisinière, friteuse, plancha, grill, four à micro-ondes, réchaud, etc.)
  • Appareils de lavage (Exemple : lave-vaisselle, évier, broyeur à déchets, etc.)
  • Ameublement (Exemple : tables, chaises, meuble de service, tabourets de bar, etc.)
  • Vaisselle (Exemple : assiettes, plateaux, couverts, verres, etc.)

Cette liste permettra, d’un côté, d’établir une liste d’achats complète, mais également de pouvoir constituer une enveloppe budgétaire plus précise. Vous pourrez trouver bon nombre de ces produits sur le site https://www.iceshop.fr/

Dans le cas où le budget est limité, le mieux est d’opter pour les équipements de base qui serviront à faire tourner le restaurant. Les éléments secondaires pourront faire l’objet d’un investissement progressif une fois que l’argent aura commencé à rentrer dans les caisses.

Prendre contact avec un professionnel en équipement CHR

Avec la liste des besoins prête, il sera possible de commencer à contacter des sociétés spécialisées en équipement CHR (Café-Hôtellerie-Restauration) afin d’obtenir des tarifs précis.

Cette seconde étape est essentielle et vous permettra d’obtenir de nombreuses informations afin de préciser un peu plus vos futurs achats ; des informations comme :

  • Un plan d’aménagement de la cuisine avec implantation des équipements.
  • Les fiches techniques de tous les gros équipements (plans de travail, cuisinière, frigo, etc.).
  • D’éventuelles options de matériel auxquelles on n’avait pas forcément pensé.
  • La liste des tarifs de tout le matériel envisagé.

Un devis pour la réalisation d’équipement sur-mesure (chambre froide aménagée ou plan de travail par exemple).

Une entreprise professionnelle spécialisée s’avère être un vrai soutien dans la concrétisation d’un projet de restauration. Celles-ci sont généralement là pour apporter leur expertise et leur expérience aux futurs restaurateurs.

Maintenance du matériel, un point souvent négligé, à tort

La majorité des appareils de cuisine professionnelle sont vendus avec un contrat de maintenance qui leur est propre. Cela permet aux restaurateurs de pouvoir solutionner rapidement une panne ou un problème technique sans avoir à mettre en péril leur activité en cas de besoin.

Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel est primordiale. Il ne faut en effet jamais tenter de réparer soi-même un matériel défectueux au risque de le dérégler ou de l’endommager.

À la fin du contrat de maintenance, il est toujours recommandé d’avoir un technicien auquel on pourra faire appel en cas de besoin. Par ailleurs, il est important d’assurer un contrôle régulier des machines de cuisine afin de prévenir tout risque de panne plusieurs fois par an.

Les appareils numériques s’invitent dans les cuisines professionnelles

Ces dernières années, le numérique s’introduit de plus en plus dans les cuisines professionnelles. Cela permet de gagner en efficacité grâce à des machines aux fonctionnalités de plus en plus sophistiquées.

Peu de monde est au courant, mais il est aujourd’hui possible de connecter tous ses appareils de cuisine entre eux grâce au réseau wifi. Les fours, les lave-vaisselles, les micro-ondes, etc. Sont alors connectés à des appareils numériques comme les ordinateurs ou aux tablettes.

Cela permet de faire tourner sa cuisine et la suivre à distance grâce à des systèmes de minuterie et d’alarmes, très pratique pour optimiser la gestion de son établissement.

En salle, c’est la même chose, les tablettes et bornes interactives permettent désormais de synchroniser le personnel de service avec les équipes de cuisine pour une communication parfaite, permettant un service fluide et efficace. Les délais d’attente entre les prises de commande et le service sont alors véritablement réduits.

Les machines numériques sont également une marque de modernité permettant à un établissement de se distinguer et de soigner son image de marque.

Encore une fois pour ce poste de dépense, il est conseillé d’investir dans un matériel de qualité qui sera à la fois robuste et durable. Une philosophie qui prime d’ailleurs lors de l’achat de l’ensemble du matériel et des équipements CHR.

En conclusion :

On n’équipe pas un restaurant comme on équiperait une cuisine de maison. L’ensemble des articles, appareils, et différents équipements utilisés en restauration ne sont absolument pas les mêmes que ceux que l’on utilise à la maison.

Ainsi, lorsque l’on décide de concrétiser un projet professionnel de cette envergure, il est nécessaire de faire les choses dans les règles de l’art.

Dans ce domaine, une ligne de conduite simple doit être suivie et consiste à investir dans un matériel de qualité.

Miser sur l’excellence afin de proposer une cuisine d’exception est vraiment la bonne attitude à avoir !

Related posts

Proposer de la qualité, le leitmotiv de nombreux agriculteurs et éleveurs

Journal

Comment choisir le meilleur four à pizza ?

jean

Boire du café pour perdre du poids

jean

Mieux comprendre la location de fontaine à eau

jean

Emporter sa pizza à Lyon

jean

Une introduction au ouzo grec, au tsipouro et au tsikoudia

Ines